UA-47055746-3

Il avait tout à gagné !

Il n’était pas né sous une bonne ou une mauvaise étoile , mais sous un nom et un prénom. Ce qu’il savait de lui s’était ce que son père sa mère et les autres membres de sa famille avaient bien voulu lui dire. Il regardait sa vie comme un chemin tracé au milieu des « Tu dois », des « Il faut » et « Dis merci ! » .

Elle semblait belle cette vie où si tu plaît à l’un et à l’autre de tes parents, tu accumules des points. Mais au fur et à mesure, tu commences sans savoir pourquoi à les serrez les poings. Se punchez soi-même ou puncher les autres. Dans ce cas là, cela commencerait  par soi.

Il avait tout à gagné d’être aimé et même d’être rejeté : n’étais ce pas là une façon de se sentir exister !

Alors il se mie à copié, imité les faux semblant d’un monde décalé. 

Au fond de lui, il aurait tant  voulu se réveiller qu’un parent, un ami lui disent la vérité.

Mais pourquoi donc avait-il ses pensées incessante de n’être pas encore né. Que le passage pour lui n’était pas terminé, que toutes ses pensées avaient une bonne raison de l’emmené dans une autre réalité. 

Mais il devait dans ce monde toujours oublié ses pensées et répondre au programme d’une vie bien tracée. 

 

Fermer le panneau